Aquariums

Créer un petit bassin pour sublimer votre jardin

Avoir un petit bassin dans son jardin est le rêve de nombreux propriétaires. En effet, cette cascade d’eau apporte une touche d’apaisement et de sérénité à votre espace vert tout en offrant un habitat pour la faune aquatique locale. Dans cet article, vous découvrirez les étapes essentielles pour réaliser un petit bassin dans votre jardin.

Étape 1 : Choisir l’emplacement idéal du bassin

Tout d’abord, il est crucial de bien choisir l’emplacement de votre futur bassin. Pour cela, prenez en compte ces quelques critères :

  • Évitez les zones trop ombragées car les plantes aquatiques ont besoin de soleil pour se développer. Un emplacement mi-ombre mi-soleil est idéal.
  • Choisissez un endroit avec une pente naturelle pour faciliter l’évacuation des eaux.
  • Pensez également à la proximité des prises électriques si vous envisagez d’installer une pompe ou un éclairage extérieur.

Étape 2 : Préparer votre terrain avant de creuser

Une fois l’emplacement choisi, il est temps de préparer le terrain. Il est recommandé de retirer toutes les pierres, racines et débris qui pourraient perforer le revêtement de votre bassin. Vous pouvez également étaler une fine couche de sable pour stabiliser le sol.

Marquer le contour du bassin

Pour vous aider à visualiser la taille et la forme du bassin, tracez son contour sur le sol avec de la chaux ou un autre matériel malléable. N’hésitez pas à ajuster ce tracé jusqu’à obtenir la forme souhaitée.

Étape 3 : Creuser le trou du bassin

Il est maintenant temps de creuser votre bassin en suivant le contour que vous avez précédemment dessiné. Commencez par retirer la couche supérieure de terre et veillez à respecter les différentes profondeurs, car elles permettront une meilleure circulation de l’eau et assureront le bon développement des plantes aquatiques.

  • Profondeur peu profonde (20 cm) : elle accueillera les bordures et les zones humides
  • Profondeur moyenne (40 cm) : dédiée aux plantes aquatiques et à la faune.
  • Profondeur profonde (80 cm) : réservée aux poissons qui aiment se réfugier dans les abysses

Mise en place d’un système d’évacuation d’eau

Pensez également à prévoir un système d’évacuation d’eau pour éviter la stagnation. Vous pouvez par exemple installer un trop-plein relié à un drain ou un tuyau d’évacuation.

Étape 4 : Installer le revêtement du bassin

Une fois le trou creusé, il est temps de poser le revêtement qui assurera l’étanchéité du bassin. Différents matériaux sont disponibles pour cette étape :

  • Géotextile : une toile en polyester résistante et durable
  • Bâche EPDM : un matériau synthétique souple et imperméable.

Commencez par mettre en place le géotextile comme protection pour la bâche, puis posez cette dernière en veillant à éviter les pliures et les bulles d’air. Fixez ensuite le tout avec des pierres ou des briques autour du périmètre du bassin. N’hésitez pas à redécouper la bâche si besoin pour qu’elle épouse parfaitement la forme du bassin.

Disposer les plantes aquatiques et les décorations

Le moment est venu d’intégrer les plantes aquatiques et les éléments de décoration dans votre bassin. Veillez à adapter vos choix de plantes au niveau de profondeur adéquat (zone humide, zone aquatique, zone profonde) et n’oubliez pas les petits accessoires tels que des galets, des figurines ou des pots en terre cuite pour ajouter une touche esthétique à la composition.

Étape 5 : Remplir le bassin et entretenir le système de filtration

Maintenant que tout est en place, vous pouvez remplir votre bassin avec de l’eau. Pour le bon équilibre écologique du bassin, il est conseillé d’installer un système de filtration pour assurer la qualité de l’eau et la santé des poissons. Le traitement de l’eau avec des produits spécifiques peut également être envisagé en complément.

Lâcher les poissons dans leur nouvel habitat

Enfin, vous pouvez introduire les poissons dans le bassin après avoir vérifié la température et le pH de l’eau, qui doivent être adaptés à leur espèce. Pensez aussi à les nourrir régulièrement pour qu’ils restent en bonne santé.

Étape 6 : Veiller au bon équilibre écologique du bassin

Pour que votre bassin reste sain et harmonieux, il faut veiller au bon équilibre entre plantes, poissons et micro-organismes présents dans l’eau. Restez attentifs aux signes de déséquilibre tels que les algues excessives, l’eau trouble ou les maladies chez les poissons. Mesurez régulièrement la qualité de l’eau (pH, oxygénation) et nettoyez les débris végétaux.

Soyez patient pour observer les effets de votre travail

Après l’installation de votre petit bassin, la nature prendra son temps pour s’équilibrer et offrir un écosystème sain et durable à vos poissons et plantes aquatiques. Il faudra donc faire preuve de patience avant de profiter pleinement du spectacle qu’offre cette merveille aquatique au cœur de votre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *